LA démarche appréciative Gaïa Humana

La PLEINE CONSCIENCE au travail

Dans une société à flux tendu, spécialisée et globalisée, reposant sur la technologie, où l’information est devenue le carburant numéro un de la performance, les ajustements, les interruptions et les sollicitations extérieures sont permanents. L’être humain au travail, face aux exigences de qualité, de productivité et de rentabilité de l’entreprise, parfois  inconciliables, est soumis à une pression de tous les instants. Les processus, les méthodes et le savoir-faire opérationnel alliés à la qualité de l’implication personnelle ne tiennent pas face à l’évolution incessante des paramètres. Les facteurs de réussite que sont la COMPÉTENCE et  la MOTIVATION, seuls, ne suffisent donc plus pour s’adapter à ce rythme disruptif déstabilisant.

Préserver son intégrité physique et mentale est devenu indispensable pour échapper aux risques psychosociaux. Dans ce contexte hyperspécialisé, interdépendant et en redéfinition constante, il faut être efficient sur le plan professionnel, avec les autres, tout en respectant son intégrité personnelle. Cela demande à la personne de développer une vision globale, d’être empathique, et de faire appel sans cesse à son intuition, sa réflexion et ses capacités de résilience.  Un nouveau facteur, personnel et intérieur, porteur de cohérence et de sens, s’invite natuellement aujourd’hui dans la sphère du travail : LA CONSCIENCE. Une pleine conscience, de soi, de ses compétences, de ses émotions et des situations, semble essentiel, pour savoir être et s’épanouir en présence du changement, dans ces circonstances exigeantes inédites.

Le constructionnisme social et la psychologie positive

Selon les études du scientifique Tor Norretranders, le cerveau humain recevrait un influx gigantesque de près de 10⁹ bits d’information par seconde (influx externes via les organes des sens et influx internes de l’homéostasie) auquel il est censé adapter ses réponses. Hors, la bande passante de la conscience humaine moyenne ne serait capable de contenir que 20 bits par seconde ! Cette information capitale tend à démontrer que notre conscience de la réalité est toute relative. Elle est laissée en fait, au libre-arbitre de chaque personne à un instant ‘t’. En effet, chacun doit faire à chaque seconde le tri des 20 bits qu’il choisit de retenir sur l’écran de sa conscience, parmi les 10 milliards de bits d’information qui affluent à son cerveau. Ainsi, la logique objective du croire ce que je vois serait totalement hors de propos, puisque la réalité humaine propre à chacun, imprégnée de fluctuation quantique, serait structurée plutôt sur le principe de je vois ce que je crois (ce que je choisis de retenir dans ma bande passante parmi le flux gigantesque des informations qui me parviennent). Ce principe a été dénommé le constructionnisme social : nous faisons l’expérience de ce sur quoi nous focalisons notre pensée. Les constructions et conventions sociales auxquelles nous choisissons d’adhérer vont modeler notre regard sur le monde et nos expériences.

Si, comme le suggère la psychologie positive, nous adoptons par principe un à-priori positif sur les êtres et les situations, il y a de fortes chances que notre expérience personnelle soit colorée de perceptions et de sentiments positifs. En effet, puisque nous aurions pris soin au préalable d’utiliser ce filtre pour la sélection des informations de notre bande passante. Au contraire, si nous voyons intérieurement les choses en noir, le monde extérieur nous paraîtra bien sombre.

L’Appreciative Inquiry

Au début des années 80 est née à la Clinique de Cleveland aux USA, l’APPRECIATIVE INQUIRY (Enquête appréciative). C’est une démarche de projet créée par David Cooperrider, consultant d’entreprise, qui est issue de la psychologie positive et du constructionnisme social. Si vous mettez un accent démesuré sur vos problèmes, vos faiblesses et vos axes d’amélioration, vous vous démotiverez à la longue et vous finirez par vous voir uniquement sous ce prisme, en ayant délaissé des potentiels de réalisation magnifiques, qui étaient au départ sous-jacent et peut être uniques, à vos équipes et à votre  organisation. À la différence des approches de consulting traditionnelles fondées sur la résolution de problèmes et l’identification des déficiences, l’Appreciative Inquiry se focalise prioritairement de manière créative sur les forces et les opportunités présentes en chaque personne et en chaque situation, pour définir et atteindre ensuite un objectif désirable et motivant. Depuis cette période, de grandes organisations dans le monde entier ont fait appel à cette philosophie et en ont démontré la faisabilité et les bienfaits en terme de résultats économiques et humains. Chaque projet de ce type montre bien que de la manière dont une organisation va se définir, ainsi elle se verra dans le futur. Gaïa Humana on va le voir, propose de développer une culture d’entreprise inspirée des principes de l’Appreciative Inquiry afin de viser une performance globale génératrice de bienfaits, à la fois économiques et humains.

Gaïa Humana

Global Accompaniement by Intuitive Appreciation for HUMAN Accomplishment

Développer une culture d’entreprise appréciative

 

Gaïa Humana, cabinet de conseil en humanisation des organisations créateur de la collection OK Poster Gallery, vous propose de développer au sein de votre ecosystème une pleine conscience appréciative, naturellement génératrice de performance globale et de mieux-être.

Une culture d’entreprise appréciative pourrait agir comme :

  • Facteur humain mobilisateur pour la réalisation individuelle et collective
  • Moteur de performance, globale, inclusive et durable
  • Marque culturelle différenciatrice de votre organisation

Nous vous proposons d’introduire ensemble au sein de votre organisation des principes et des outils génériques diversifiés, visant de manière conjuguée : la Qualité de Vie au Travail, le Savoir-être et l’Efficience opérationnelle. Ceux-ci peuvent être assimilés, déployés et utilisés par tous vos acteurs internes, pour leur propre bénéfice et pour celui de toutes vos parties prenantes. Nous pouvons vous aider à créer votre propre référentiel de bonnes pratiques appréciatives pour conjuguer ensemble les 3 facteurs de succès que sont : la MOTIVATION, la COMPÉTENCE et la CONSCIENCE.

Note : Le cas échéant, l’accompagnement opérationnel en mode Appreciative Inquiry de projets spécifiques pourra être confié à nos partenaires spécialisés en la matière. Notre apport se situe en amont et en parallèle, pour entretenir qualitativement les pratiques génériques, les indicateurs et le climat appréciatif de pleine conscience nécessaires à la performance globale et au mieux-être au sein de l’organisation.

Des prestations structurées :

  • Conseils à l’intégration de la collection OK Posters Gallery,
  • Conférences didactiques (auto-coaching, principes opérationnels)
  • Ateliers pédagogiques de cadrage en retour d’expériences
  • Permanences coaching axées sur l’intégration des principes appréciatifs
  • Consulting dédié à la construction de votre référentiel personnalisée de bonnes pratiques.

Des moyens d’empowerment génériques et modulables :

  • La collection OK Posters Gallery pour embellir la vie au travail,
  • Des dizaines de planches d’auto-coaching pour cultiver le savoir-être,
  • Des principes / outils appréciatifs (management et gestion de projet) pour l’efficience opérationnelle